Restauration .....indemnités de déplacement...luttes

Retour actualités

15 Janvier 1999

Restaurant de Guingamp fermé, personnel hôtelier en grève et dans l'action.

Chef.wmf (3620 octets)

200 agents réunis pour un pique nique devant l'agence de Guingamp au centre ville.

PHOTOS

le jour précédent 300 agents en pique nique devant le CNET

Les usagers du restaurant demandent l'abandon du projet de transformation des restaurants PTT en restaurants interentreprises et le maintien du niveau des aides au repas.

12 Février 1999

Buffet froid au restaurant de Guingamp avec exposition et débat entre le CA, les gérants, le personnel hôtelier et les usagers

  29 Janvier 1999

Fermeture de tous les restaurants PTT sur Rennes le jour de la tenue du Comité Consultatif Régional ( CCR)

Personnel hôtelier en grève

Chef4.wmf (4220 octets)

Pique nique géant devant la DR- Galette saucisse-

environ 1000 agents

Déclaration commune de tous les syndicats et de toutes les associations.

Les agents et le personnel hôtelier envahissent la DR et empêchent la tenue du CCR.

  PETITION

Alire.wmf (4450 octets)

Plus de 400 signatures recueillies sur Guingamp pour le maintien du restaurant PTT et de ses emplois.

Ces pétitions ont été remises au directeur régional avant l'ouverture du CCR à Rennes le 29 Janvier par une délégation du restaurant de Guingamp.

Le Président du CA François Le Marrec (section CGT Bellevue) en a fait lecture devant le CCR.

Le député de la circonscription Félix Leyzour est intervenu auprès du ministre Pierret et doit recevoir prochainement une délégation.

Indemnités

Puissante grève le 26 Janvier environ 75% de grévistes sur Guingamp

Assemblées générales sur le site de Bellevue les 27, 28 Janvier, 1er Février, 3 , 4 Février..

L'action du 10 Février jour du Comité Paritaire se prépare.

AG00036_.gif (11071 octets)

 

LUTTE

examine.wmf (7542 octets)

2 Février 1999
Rassemblement avec les véhicules bleus devant les agences de Guingamp,
Saint Brieuc et Lannion
Remise d'une motion
4 février 1999

 

Assemblée générale et décision de défiler en ville avec les véhicules bleus dans Guingamp  jusqu'au 10 février jour du comité paritaire.

Même action décidée par les assemblées générales
de Quimper, Brest,Morlaix,Lorient, Vannes, Pontivy.
 
Les agents de Saint Brieuc réunis en AG sur les sites de Chaptal et Ploufragan décident du même type d'action pour le lundi 8 Février.
5 Février 1999
matin
 
Nouveau défilé le matin avant de dans Guingamp avant de se rendre sur les chantiers  avec encore plus de véhicules bleus.
Homcray.wmf (5118 octets)
Applaudissements des passants au passage des véhicules bleus.
 
La presse relate bien le malaise qui règne à France Telecom avec la multiplicité des actions depuis la mi-décembre.
 
La direction perd son sang froid et menace de compter les agents en grève pour la journée et le week end.
Pnteur3.wmf (1210 octets)
5 Février 1999
(suite)
 
les agents menacent de laisser les véhicules devant l'agence de Guingamp et de partir avec les clés.
Clemain.wmf (2722 octets)
La direction propose une rencontre le vendredi 5 Février à 16h30 sur le site de Bellevue à St Agathon.

Une délégation CGT-CFDT-SUD d'une douzaine d'agents rencontre le directeur jusqu'à 18h.

Les délégués rappellent que l'agresseur est bien France Telecom et que les agents emploieront tous les moyens pour défendre leur pouvoir d'achat.

La direction revient sur sa décision d'appliquer une retenue de 1 ou 3 jours de grève.

5 Février 1999

Les délégués décident de convoquer une assemblée générale pour le lundi 8 Février et de rendre compte de l'audience. Il est évident que les directions locales ne savent plus par quel bout prendre les problémes.

Le personnel est déterminé à poursuivre une action multiforme et médiatique qui gêne fortement France Telecom.

Le personnel veut également peser sur le Comité Paritaire nationale
du 10 Février 1999.
 
La CGT demande l'ouverture de véritables négociations sur les revendications des personnels et le retrait de toutes les décisions en matière de restauration, de système indemnitaire, de restructuration des services, de suppression d'emplois.......