SECTION SYNDICALE CGT 
site France Telecom  Bellevue St Agathon
 

singe.gif (34779 octets)Reclassés : la CGT propose une journée d'action nationale le mardi 27 juin

 

bar38.gif (10282 octets)

15 novembre 2003 : Le site de la section CGT de Bellevue va être remis à jour progressivement.

 

bar38.gif (10282 octets)

27 juin 2000 : le collectif CGT des agents "reclassés" propose d'agir partout le mardi 27 juin pour exiger
le respect du choix, l'ouverture de tableaux d'avancement dans les grades de reclassement, le respect
des échelons exceptionnels pour les agents qui sont depuis 4 ans à l'indice terminal de leur grade.....

22 juin 2000 : Traditionnel Concours de boules organisé par la section CGT de Bellevue. Il aura lieu cette année à Saint Agathon, c'est l'occasion de nous retrouver, de débattre, bref une soirée à la fois conviviale et syndicale PTT mais aussi interpro. Comme d'hab Robert, Alain et Guy seront au barbecue fabriqué maison avec des entretoises , des traverses et des bidons du SNAG. Ne ratez pas les galettes-saucisses et les merguez !! Meud se charge de l'animation... Francois, Bibi et Franck des inscriptions et de l'orga et bien sur mari-no, marilou, nana et christian se chargent de la buvette.

9 juin 2000 : RTT à l'URR - l'ensemble des Organisations syndicales ont refusé de siéger à la CNCL de signature
de l'accord local RTT convoquée le 9 juin. La CGT a fait une déclaration préalable qui a reçu le soutien de toutes les autres délégations. La CGT exige l'ouverture de véritables négociations sur la RTT et l'emploi à l'URR, la réunion des CHSCT, le respect des personnels et de leurs représentants.

 

bar38.gif (10282 octets)

13 mai 2000  Poste de BINIC  Environ 400 manifestants se sont rassemblés devant la Poste de Binic Côtes d'Armor le samedi 13 mai 2000 pour dire leur refus du projet de transfert de la distribution sur Pordic. Défilant de la Poste à la Mairie les manifestants ont scandés " non aux restructurations, les facteurs de Binic à Binic". Une nouvelle fois après une pétition signée par plus de 1600 Binicois, la population a répondu à l'appel des organisations syndicales CGT, CFDT, SUD. La CGT dans son intervention a ciblé les responsables de cette situation, la direction départementale de la Poste bien sur mais au delà l'état et le gouvernement qui soutiennent les orientations actuelles de la Poste et notamment le "zéro emplois" dans le cadre de la RTT et la diminution du nombre de fonctionnaires à la Poste ( moins 14 000 en 3 ans ).

La CGT a aussi mis en garde la direction sur les pressions inadmissibles exercées contre le receveur de Binic syndiqué CGT  qui se bat avec le personnel, la section CGT, les élus locaux et les usagers contre la casse du bureau de Poste. Mises en garde, baisse de notation, menaces de sanctions disciplinaires suite notamment à une conférence de presse  (vite retirées) tout est bon pour essayer de briser la lutte. Mais depuis plusieurs mois forts de nombreux soutiens, les facteurs de Binic tiennent bon.

A la fin de la manifestation, le maire de Binic dans son intervention a rappelé les investissements réalisés par la commune à la demande de la Poste il y a à peine 5 ans : 2,5 millions de F. Il a dénoncé le cynisme et le mépris de la Poste, l'absence totale de concertation sur cette restructuration. Enfin il a rappelé que "tout cela ne peut être le fait de la Poste seule, il s'agit bien d'une orientation politique prise au plus haut niveau". Les élus présents député, conseiller général, conseiller régional n'ont semble t'il pas du tout apprécié ce franc parler.

bar38.gif (10282 octets)

après le 21 avril 2000

La fédération CGT PTT et des représentants des collectifs départementaux CGT des reclassés ont été reçus en audience à Bercy le 21 avril 2000 à 11h. Lors de l'entrevue qui a duré environ une heure, la délégation a rappelé les principales revendications des reclassés et remis plus de 2000 signatures. Le ministère de tutelle a reconnu l'existence du problème mais sans avancer de solutions pour un déroulement de carrière normal à part la possibilité d'intégrer les classifications. La délégation a demandé le respect du statut et des statuts particuliers en matière d'avancement. Les conseillers du ministre ont été gênés quand la délégation a évoqué le cas des cadres supérieurs sous statut de fonction qui ont en majorité conservé leur grade des PTT et bénéficient de promotions dans le cadre de leurs statuts particuliers.

Un tract résumant le contenu de l'audience va être diffusé prochainement.

Dans de nombreux départements les reclassés ont interpelé les préfets et sous-préfet et envoyé des fax au ministère. Cette action a porté puisqu'un conseiller du ministre a parlé d'audience placée sous la pression.

Dans les Côtes d'Armor, des représentants du Collectif CGT reclassés ont remis une motion le lundi 17 avril au sous-préfet de Lannion, le 18 avril au sous-préfet de Dinan, le 19 avril au sous-préfet de Guingamp et le 20 avril au Préfet à St Brieuc.

Toutes les actions engagées le 21 sont importantes et doivent servir de tremplin pour une action  unitairede plus grande envergure.

Une délégation de 5 agents des Côtes d'Armor était présente à Paris le 21 avril pour appuyer la délégation. Une réunion du collectif départemental devrait avoir lieu en Juin.

bar38.gif (10282 octets)

21 AVRIL 2000 : l reçue par Christian Pierret sur le problème des agents de France Telecom et de la Poste qui ont refusé l'intégration dans les nouveaux corps et grades de classification créés en 1994 suite à la réforme Rocard-Quilès de 1990. Ces agents qui ont conservé leur grade et leur statut particulier d'origine sont victimes d'un blocage de leur carrière depuis 6 ans et subissent de multiples pressions pour accepter l'intégration.

Depuis 1999, plusieurs collectifs départementaux de reclassés se sont constitués avec pour objectif la défense des revendications spécifiques de cette catégorie de personnels. Un collectif national s'est également mis en place fin 1999. C'est à son initiative qu'on doit l'audience du 21 avril auprès du ministre de tutelle.

L'ensemble des agents reclassés est appelé à se mobiliser sous toutes les formes décidées démocratiquement ce jour là. Partout où il sera possible d'interpeler les élus, les préfets et sous-préfet et de leur remettre une motion rappelant les revendications et appuyant la délégation reçue à Bercy il ne faut pas hésiter à le faire. Le 21 avril doit être considéré comme un début et non une fin.

10 mars 2000  Dossier 4 pages RTT + Fiche scénaris  édité par le syndicat départemental CGT PTT Côtes d'Armor. voir dossier. Heures d'infos RTT à Lannion le 9 mars, Site Charner St Brieuc le 14 mars , Bellevue St Agathon le 15 mars, Dinan le 17 mars, Guingamp Champ au Roy le 23 mars, UIR et USO ploufragan le 24 mars ( 5 heures d'info), USO guingamp le 28 mars,

bar38.gif (10282 octets)

20 février-Tract RTT de la section Bellevue. la section de Bellevue a édité un tract sur la RTT et les négociations locales voir tract

Jeudi 17 février audience auprès du DR sur la compensation du plan radial
un compromis est trouvé .
 
Mardi 15 février : succès des grèvistes du service général de la Poste de Guingamp, les 7emplois préservés, aucune sanction disciplinaire, retenue de 4 jours de grève sur 7.
 
Lundi 14 février : les postiers de Guingamp occupent le bureau de Poste, les agents de la distri entrent à leur tour dans la grève aux côtés du service général suite à une Assemblée Générale.
Des pneus brûlent toujours devant l'entrée, aucun camion ne peut accéder, la Poste fait venir les huissiers.
 
Samedi 12 février : les agents du service général de la Poste de Guingamp lévent l'occupation du groupement postal.
 
Vendredi 11 février l'occupation du groupement postal se poursuit, une délégation CGT des services publics et des entreprises nationales ( La Poste, France Telecom, DDE, impôts, trésor...) est reçue par le sous-préfet.
 
Jeudi 10 février 2000   les agents du service général de la Poste de Guingamp se mettent en grève illimitée contre les 7 suppressions d'emplois prévues par la direction sur les 21 que compte le bureau. Les agents dès 5h du matin bloquent l'accès des camions de courrier en allumant un feu devant l'entrée et en formant un piquet de grève.
Les agents décident ensuite d'occuper les locaux de la direction du groupement postal à Guingamp près de l'ancien restaurant PTT. Ils y passeront deux nuits. Des délégations apportent leur soutien

bar38.gif (10282 octets)

Vendredi 4 février 2000, audience auprès de la direction régionale sur la compensation du plan radial. La direction est embarassée pour expliquer le traitement différent entre les DR  ( DR Poitiers, DR Bordeaux; DR Albi, DR Cergy ....)
où les collègues seront compensés 200 F par jour de plan radial. Assemblées générales dans tous les services des Côtes d'Armor lundi 7 au matin, poursuite de l'action, 200 dérangements en instance....
 
Appel de la conférence nationale CGT des métiers techniques pour une action nationale le 15 février jour du Comité Paritaire sur la réorganisation de la branche réseau.

Mercredi 2 février 2000, des assemblées générales se sont tenues sur tous les sites France Telecom des Côtes d'armor ce jour, sur le site de Chaptal à St brieuc le personnel a imposé au directeur de l'agence venu essayer de convaincre que ses bons d'achat et ses entrées au match de foot Guingamp-Toulouse étaient la panacée de contacter la direction régionale pour ouvrir des négociations sur les revendications du personnel : 3000 F pour les 1er et 2 janvier, 200F pour les journées du plan radial.

Les organisations syndicales CGT,CFDT,SUD seront reçues le vendredi 4 janvier par le Directeur Régional. Une pétition CGT est en cours de signature pour appuyer la délégation.

Mardi 1er février 2000, sur les sites de Chaptal St Brieuc et Plougragan les agents se réunissent spontanément suite à la diffusion par la direction des modalités de compensation pour le plan radial du 27/12/99 au 13/01/2000 : paiement en bon d'achats dans les hypermarchés ( Carrefour ? pour les stocks options ?), 60 F/jour pour la majorité, divisions entre les agents rappelés de congés et les autres, entre le nombre d'heures sup effectuées dans la période etc... Les agents n'acceptent pas cette division et le mépris de la boîte. C'est le raz le bol général.
Diverses formes d'actions se mettent en place ( 2 dérangements/jour, refus de toucher aux réparations provisoires tant que lesrevendications ne seront pas satisfaites...)

 

Le mercredi 2 février 2000, Assemblées Générales coordonnées à l'appel de la CGT sur les sites de Chaptal-St Brieuc, les châtelets-Ploufragan, Bellevue-St Agathon, Gambetta-Guingamp, Broglie-Lannion.
 
Le directeur de l'agence Côtes d'Armor doit descendre à Chaptal. Une pétition CGT est lancée exigeant :
le paiement des 1er  et 2 Janvier sur la base de 3000 F pour une vacation de 8h à 18h
        200 F / jour du plan radial comme dans les DR d'Angoulême, Poitiers ......
bar38.gif (10282 octets)

La violente tempête qui a traversé la France le 26/12/99 a provoqué d'énormes dégâts aux réseaux téléphoniques et électriques dans le département des Côtes d'Armor. Dès le 27/12/99, le plan de crise radial était déclenché, les agents rappelés de congé, les agents rédéployés au commercial réaffectés en renfort aux services techniques. Une fois de plus les services publics ont fait la preuve de leur nécessité et de leur efficacité et leurs agents de leur courage et de leur dévouement ( travaillant 6jours/7, le jour de l'an, le dimanche 2 janvier , le week-end suivant etc.. dans des conditions difficiles)    VOIR INFOS

 

Gambetta : succés de l'action. Après avoir déménagé le 15 décembre ( par une entreprise) les locaux des agents de l'agence de Bellevue vers Gambetta, la direction a du se rendre à l'évidence les agents n'ont pas suivi et sont restés sur le site de Bellevue.
La direction a du négocier le mercredi 22 décembre. La quasi-totalité des revendications étant satisfaites, les agents ont décidé de déménager le 23 décembre.
 

La grève du 14 décembre a été un succès, 59% de grèvistes sur la direction régionale, 83% sur le site de Bellevue.

Pour en savoir plus sur la gréve, commentaires, articles de presse : cliquez ici

bar38.gif (10282 octets)

Le collectif CGT des reclassés des Côtes d'Armor a tenu 2 réunions massivement suivie ( 80 participants) à Saint Agathon le 30/11 et le 2/12/99. Une délégation a rencontré le sous-préfet le 30 novembre et le député de Guingamp Félix Leyzour 2 décembre. Un collectif national CGT des reclassés va se mettre en place. Il tiendra sa première réunion le 4 Janvier 2000. Pour plus d'infos consulter le site CGT des reclassés : http://www.multimania.com/guyjourden/

Le 14 octobre le collectif des agents reclasses d'Ille et Vilaine a tenu sa première réunion générale, une cinquantaine d'agents ont participé à cette réunion. Des décisions ont été prise : pétition et demande d'audience au DR, à la Préfecture, création de groupes de travail.
 
Le Collectif des Côtes d'Armor organise quant à lui 2 réunions à Saint Agathon le 30 Novembre et le 2 Décembre 1999
 

Le 14 octobre  les organisations syndicales étaient reçues en audience par le Directeur régional sur le problème de la restructuration de la maintenance câbles dans les Côtes d'Armor. Cette réorganisation avait provoqué une grève avec occupation de l'Agence de Guingamp fin juin 1999.

La commission technique réunie fin septembre avait donné des réponses favaorables à plusieurs revendications ( respect du choix des agents, prise en compte des candidatures de la publiphonie, respect de la compensation des astreintes, maintien d'un secrétariat technique à Ploufragan, poste de service...) Restait en suspens le maintien d'une équipe câbles basée à Lannion.

Un compromis a été trouvé. Les agents de l'agence anciennement affectés au câble renforceront si besoin les équipes de l'UIR.

  bar38.gif (10282 octets)

Action interpro sur les 35h le 4 octobre 1999

1200 manifestants à Saint Brieuc (d'après la presse locale)

Le 4 octobre près de 1500 salariés principalement des petites et moyennes entreprises ont répondu à l'appel de la CGT seule pour une manifestation sur les 35h.
La CGT PTT 22 quant à elle avait déposé un préavis de grève départemental de 24h. Les bureaux de poste en discussion sur les 35h se sont fortement mobilisés
 

Le lundi 21 juin 1999 à la prise de service à 8h, les 11 agents de la construction/maintenance lignes terminales de L'Agence 22  Guingamp ( site de Bellevue Saint Agathon ) apprennent par un "mail" diffusé par leur responsable d'équipe qu'ils sont "nominés" pour être mutés à la maintenance des câbles multipaires dans l'Unité Infrastructure du Réseau ( UIR ) Côtes d'Armor/Ille et Vilaine. Ils sont convoqués à un entretien individuel avec le cadre responsable des travaux infrastructure à l'UIR.

Ils décident d'occuper l'agence de Guingamp      infos sur cette action

 

LE 27 MAI 1999 : Rassemblement unitaire pour l'emploi devant la mairie près de l'ANPE à l'appel de l'UL CGT Guingamp, de la CFDT et de la FSU

INDEMNITES, POUVOIR D'ACHAT : Le 17 mai 1999, assemblées générales dans tous les services pour préparer l'action du 19 mai 1999, jour du CA de FT, en direction des agences.

bar38.gif (10282 octets)

Le 19 Mai 1999 , jour du CA de FT après une assemblée générale , le personnel du site de Bellevue s'est rendu en opération escargot jusqu'à l'agence. Une vingtaine de véhicules ( voitures, fourgons, nacelles) ont dans un concert de Klaxons fait plusieurs fois le tour du rond point du Vally au centre ville, puis se sont garés sur la place du champ au roy devant l'agence commerciale. Après avoir déposé une motion adressée à Michel Bon et au Directeur Régional, les agents ont occupé l'accueil pendant 1/2 heure...La lutte continue

 

Le 6 mai 1999 une délégation d'une trentaine d'agents s'est rendue en opération escargot à la sous-préfecture de Guingamp pour déposer une motion sur les indemnités, les restructurations avec suppression d'emplois, la restauration ......

 

Le 11 mai 1999 :

Lannion opération escargot et dépôt d'une motion à la sous préfecture

réunion à Bellevue sur le problème de la restauration, de la réintégration des gérants envoi d'une pétition à la DR

 

Le 3O Mars tous en grève. Manifestation à St Brieuc 10H30.Départ du car de Guingamp à 9h30 place du Vally.

bar38.gif (10282 octets)

Grève et manifestation du 17 mars 1999          Accident mortel dans l'Eure: intervention au CHSCT

 

Guingamp Vendredi 26 Février manifestation contre la fermeture du garage PTT

 

 

15 février : les agents des services techniques, du CNET et de FT  RSI
réunis à Lannion interpellent le directeur régional   compte rendu
Agence de St Brieuc occupée le vendredi 12 Février jusqu'à 22h 

détail de l'action

Actualités......Actualités.....Actualités....Actualités....Actualités.....Actualités.....

 
GREVE du 26 Janvier : un succés!!

En faisant grève à plus de 75% sur les 3 sites France Telecom de Guingamp, les agents ont demontré leur détermination à combattre les 35h à la sauce France Telecom et à imposer une véritable réduction du temps de travail de 4h par semaine avec créations de 10% d'emplois.

Dans les équipes lignes, au 10-13, à la commutation, la grève à 100% a obligé la direction à prononcer des désignations pour la sécurité.

Motion à la sous préfecture

Avant de prendre le car pour la manifestation départementale les agents de Guingamp ont remis une motion au sous-préfet de Guingamp.

Piquets de grève

A Bellevue la section syndicale organisait un piquet de grève à la prise de service le matin.

Le patron du site a du jouer de la scie à métaux pour couper les cables qui bloquaient les grilles.

C'est avec retard que les quelques non-grévistes ont pu prendre leur travail.

 

65% de grèvistes sur le département des Côtes d'Armor le 26 Janvier !! Avec des pointes à 90% à Dinan, 75% à Guingamp. A l'UER sur le département la grève frôle les 100%.

L'appel à la grève CGT-SUD-CFDT et les heures d'information syndicales tenues dans tous les services du département la semaine précédent la grève ont permis la réussite de première journée de grève unitaire depuis l'ouverture du capital en 1997.

250 manifestants
à Saint Brieuc le 26/01/99

Nous étions 250 environ devant l'agence Charner à St Brieuc pour manifester et faire savoir à la direction notre opposition aux projets de France Telecom aussi bien en matière d'organisation-aménagement-réduction du temps de travail que de restauration PTT ou de remise en cause des forfaits indemnitaires de déplacement.

Rennes : Michel BON
aspergé de farine .

Le président du Conseil d'Administration de France Telecom Michel BON a été aspergé de farine par des manifestants du syndicat SUD lors de sa visite à Rennes où il devait tenir une conférence devant 300 industriels et "décideurs"

Le dialogue social est bien en panne à FT

Les oeufs de la colère
 
La façade de l'agence de St Brieuc a été bombardée d'oeufs par des manifestants. Plutôt que de s'offusquer la direction devrait se poser des questions sur sa politique de restructuration, de fermeture de services, de casse de la restauration PTT.....
 
La colère gronde
 
RETOUR page d'accueil
cliquez sur l'image F
img104.gif (1577 octets)
Restauration PTT
en danger :
 
PIQUE NIQUE DU 15/01/99
200 manifestants devant l'agence de Guingamp

suite actualités lutte cliquez ici